Bout war roudoù seblantoù
Là où les empreintes résistent au temps.
February 02–March 07, 2022

Exposition présentée du 2 au 27 mars à la galerie Livandour, pôle de l’étang neuf.
Avec une Classe de 3ème du Collège Diwan de Plésidy et l’artiste Daniel Blaufuks

Bout war roudoù seblantoù - © GwinZegal
Bout war roudoù seblantoù - © GwinZegal
Bout war roudoù seblantoù - © GwinZegal
Bout war roudoù seblantoù - © GwinZegal
Bout war roudoù seblantoù - © GwinZegal
Bout war roudoù seblantoù - © GwinZegal
Bout war roudoù seblantoù - © GwinZegal

Emaomp-ni krennarded gant kroashent hon buhez.
Souzañ a-dreñv a vez ret deomp ober a-wechoù da gompren penaos omp en em gavet betek amañ.
Ha kuitaat a ra an amzer-dremen ac’hanomp ur wech bennak ?
Kreskiñ a ra an dazont war douar kozh hon Istor.
Al labour bet kaset da benn gant an arzour Daniel Blaufuks, kreizenn-arzoù GwinZegal,
ha Mirdi ar Rezistañs n’eus lakaet ac’hanomp — skolajidi Diwan Plijidi — da vont war roudoù un amzer all : hini an eil brezel bed e-lec’h ma oa en em vodet un toullad tud yaouank a-boan koshoc’h evitomp er Rezistañs.
E Koad Malouen n’haller ket muzuliañ an amzer vut.
Ponner e chom pouez buhez ar re varv,
Teñval e-kreiz etre ar gwez.
Gwalc’het eo bet an douar gant ar glav ha koulskoude o deus leusket ar seblantoù merk
un hent.
Diskoachañ ar wirionez a ra an hent-se hag e tispak ennomp, tud vev, ar c’hoant da vont asambles war memes tu evit mad Mab-Den hag e endro.

Le carrefour dans lequel nous vivons nous permet de revenir en arrière pour tenter de comprendre pourquoi nous sommes là. Nous devons témoigner du passé pour ne pas oublier et nous nous rendons compte qu’il nous suit au quotidien. Il est toujours là.

Ce travail avec l’artiste Daniel Blaufuks, le Centre d’Art GwinZegal, et le Musée de la Résistance nous a permis de capter des instants d’une autre époque, celle qui pour nous, collégiens du Skolaj Diwan de Plésidy n’appartenait qu’aux livres. Derrière-nous, la seconde guerre mondiale et de nombreux jeunes, à peine plus âgés que nous s’investissent dans la Résistance à Koad Mallouen.

Nous marchons sur leurs traces, le temps de revivre un pan d’histoire : était-ce ici ?
Ou plus loin ?
Nous appelons les fantômes du passé, ceux qui nous ferons visiter ce lieu exactement tel qu’il était quelques décennies auparavant quand les résistants s’entraînaient, doutaient, pensaient à leurs proches, à leur avenir, et au cours de l’Histoire qu’ils avaient l’intention de changer.

Ici, au cœur du bois, le temps n’existe pas.
Les années ont lavé la terre, et pourtant des empreintes subsistent.

Ces empreintes font écho à nos préoccupations souterraines et participent à la naissance de notre conscience collective pour une vie meilleure.

Cette exposition est le résultat d’un atelier d’expression photographique mené avec une classe de 3ème et Daniel Blaufuks, artiste
invité dans le cadre d’une résidence de création mise en oeuvre par le Musée de la Résistance de l’argoat et le Centre d’art GwinZegal.

Ce projet a reçu le soutien de la Région Bretagne, de la communauté de communes du Kreiz Breizh, de la Direction Régionale des
Affaires Culturelles de Bretagne, du Musée de la Résistance en Argoat, du collège Diwan de Plésidy et du Centre d’art GwinZegal.

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.