Quelque chose ne tourne pas rond…C’était mieux demain
Intervenants : Noémie Privat, artiste ainsi que le duo d’architectes “Poltred”
01 octobre 2016–01 juin 2017

Avec une seconde générale et une seconde professionnelle mécaniques agricoles du Lycée Henri Avril à Lamballe.

Quelque chose ne tourne pas rond…C’était mieux demain - © GwinZegal
Quelque chose ne tourne pas rond…C’était mieux demain - © GwinZegal
Quelque chose ne tourne pas rond…C’était mieux demain - © GwinZegal
Quelque chose ne tourne pas rond…C’était mieux demain - © GwinZegal
Quelque chose ne tourne pas rond…C’était mieux demain - © GwinZegal
Quelque chose ne tourne pas rond…C’était mieux demain - © GwinZegal
Quelque chose ne tourne pas rond…C’était mieux demain - © GwinZegal
Quelque chose ne tourne pas rond…C’était mieux demain - © GwinZegal

Quelque chose ne tourne pas rond…C’était mieux demain procède du questionnement de deux classes de seconde du lycée Henri Avril de Lamballe dans le cadre du mieux vivre ensemble au lycée : une seconde générale et une seconde professionnelle spécialisée dans les machines agricoles. Deux itinéraires apparemment aux antipodes mais une question essentielle pour de jeunes adultes : Qui suis-je aujourd’hui ? Pourquoi cette insatisfaction au quotidien ? Agir au présent pour la réussite de demain ? Avec quelle part d’imaginaire ?
La réflexion s’est portée sur les véhicules du futur, qu’il fallait tout d’abord coucher sur la planche à dessin. Une véritable mutualisation des talents, nourris de BD et de Mangas, encadrés par l’artiste Noémie Privat
La deuxième phase relevait de la magie puisqu’une imprimante 3D pilotée par un duo d’architectes Poltred“mettait ces dessins en forme même si la machine n’est pas encore capable de reproduire l’œuvre de l’homme dans le détail.
Pour les acteurs du projet, il ne restait plus, dans un troisième temps, qu’à entreprendre avec hardiesse un périple dans l’enceinte du lycée, libérés du concept de gravité. Jules Verne en aurait pâli d’envie … Allez, roulez jeunesse !

Ce projet a reçu le soutien du ministère de la Culture, Direction Régionale des affaires Culturelles de Bretagne, de la Région Bretagne, du Lycée Henri Avril et du Centre d’Art GwinZegal.

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.