Habiter
Avec Marion Dutoit

Lycée du Resmeur, Pabu.
Une classe service à la personne
35h d’intervention

Habiter - © GwinZegal
Habiter - © GwinZegal
Habiter - © GwinZegal
Habiter - © GwinZegal
Habiter - © GwinZegal

Le Land art a pour essence la sortie des musées. Les œuvres relevant de cette mouvance ne peuvent être vues que sur site. Elles sont soumises au temps et son lot de transformations (intempéries, dégradations, interventions de visiteurs…).
L’œuvre étant amenée à se transformer, l’image photographiée se retrouve alors, dans le rôle du témoin. La photographie va permettre de rendre compte de son évolution et favorisera sa diffusion auprès d’un large public.
Avec l’artiste Marion Dutoit, la photographie est devenue l’oeuvre en elle-même, elle endosse le double rôle de témoin d’une intervention passée et conserve son actualité par le fait d’être à son tour installée «in situ». Cette mise en abîme a été un élément clé dans la lecture du paysage.
Par le filtre de la notion « d’habiter », l’artiste a proposé aux élèves de s’interroger sur leur environnement quotidien, le parc du lycée. Qu’est-ce qu’habiter un espace, un lieu? Grâce aux potentiels qu’offre la photographie (prise de vue, perspective, pose longue, éclairages, montage et autres techniques) les jeunes ont joué sur l’opposition intérieur-extérieur, imaginé des scènes et des interventions surprenantes et énigmatiques dans le paysage.
Les nombreuses images, fabriquées en atelier, ont été imprimées à l’échelle 1:1 puis installées en contexte, dans l’établissement. Certains espaces ont été métamorphosés, les murs ont changé de matière, les nombreuses mises en abime déroutent la perception des visiteurs, tandis que d’autres images révèlent d’étranges présences.

Cet atelier a été financé grâce au Lycée du Resmeur, à la région Bretagne (KARTA) et au centre d’art GwinZegal.

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.