madeleine de sinÉty
Exposition
25 juin 2020

Du 26 juin au 11 octobre 2020
Vernissage le 25 juin à 16h
Centre d’art GwinZegal

madeleine de sinÉty - © GwinZegal
madeleine de sinÉty - © GwinZegal
madeleine de sinÉty - © GwinZegal
madeleine de sinÉty - © GwinZegal
madeleine de sinÉty - © GwinZegal

Madeleine de Sinéty (1934−2011) se forme à l’École des Arts décoratifs, à Paris, à la fin des années 1950. Autodidacte en photographie, elle tombe sous le charme d’un petit village de Bretagne qui réveille ses souvenirs d’enfance à la campagne. Poilley, 500 habitants, s’organise autour de son clocher de granit, de ses maisons de pierre. Une vingtaine de fermes s’éparpillent aux alentours du bourg. Le temps semble s’y être arrêté. Sur un coup de tête, Madeleine de Sinéty s’y installe et y habite entre 1972 et 1981.
Très vite, elle se lie d’amitié avec plusieurs familles, qu’elle photographie inlassablement au travail et dans leur vie quotidienne. De temps en temps, elle invite tout le monde à une projection de diapositives. Il fallait transporter depuis l’église, jusqu’à la salle des fêtes au plancher en terre battue, assez de bancs pour asseoir tous ceux qui venaient admirer, au milieu des cris et des rires, leur propre vie, leur travail de tous les jours, étonnés de trouver cela si beau. En 1981, elle quitte Poilley pour aller vivre aux États-Unis. Fruit d’un travail d’observation intense et d’une relation intime avec le sujet, l’archive photographique qu’elle a constituée de ce lieu, de ces êtres, de ce temps, est unique. Elle nous montre les couleurs d’une France rurale disparue, un village, une communauté soudée, avec ses rituels et ses moments forts.

En partenariat avec le Musée Nicéphore Niépce, Chalon-sur-Saône et le Musée de Bretagne, Rennes.

Entrée libre
Ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 18h30.

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.