L'été d'après - les ateliers
programme des ateliers
07 juillet 2021

Ateliers au Centre d’art (sur réservation)
• jeudi 15 & vendredi 16 juillet : Sténopé Géant avec Maxence Rifflet
• mercredis 21, 28 & jeudis 22, 29 juillet : Regarde-moi avec Damien Monteau
• mercredis 4, 11 & jeudis 5, 12 août avec l’équipe du Centre d’art

Ateliers au Roudourou
• samedi 17 juillet avec Maxence Rifflet
• vendredi 23 juillet avec Damien Monteau

Ateliers à Castel Pic
• dimanche 18 juillet avec Maxence Rifflet
• mardi 27 juillet avec Damien Monteau

En plus d’avoir fait vaciller nos certitudes, cette année si particulière nous aura permis d’appréhender encore mieux l’importance des actions artistiques dans nos quotidiens. Il est urgent de rétablir cette relation physique avec les lieux de culture, les œuvres, les artistes et les pratiques artistiques. Ce programme estival place au cœur de ses objectifs la transmission des savoir-faire, l’expérimentation, l’échange et une approche ludique des savoirs.

L'été d'après - les ateliers - © GwinZegal

STÉNOPÉ GÉANT AVEC MAXENCE RIFFLET DU 10 AU 18 JUILLET 2021
Un plan de la prison de Guingamp de 1833 révèle le projet de construction d’une chapelle au centre de la cour centrale. Celle-ci n’a jamais été construite, notamment parce qu’elle aurait contrarié les vues sur les coursives depuis les quatre angles où devaient se positionner les surveillants. Maxence Rifflet prendra cette histoire comme point de départ pour répondre à la proposition du centre d’art Gwinzegal de réaliser une machine optique dans les murs où le centre est installé. À l’emplacement de l’ancienne chapelle, il construira une boîte à échelle humaine dans laquelle les visiteurs pourront entrer comme dans un poste d’observation. Constituée de plusieurs orifices pour diffracter la lumière (sténopé) et de miroirs orientables, cette machine offrira une vision prismatique de l’architecture de la prison.

4 jours pour créer un objet que vous pourrez, dans le cadre d’ateliers, vous approprier et expérimenter :
Jeudi 15 et vendredi 16 juillet : ateliers tout public au Centre d’art
Samedi 17 juillet : atelier tout public au Roudourou
Dimanche 18 juillet : atelier tout public à Castel Pic

Maxence Rifflet est né à Paris en 1978 où il vit. Depuis vingt ans, il mène des recherches avec les moyens de la photographie, de la vidéo et de l’écriture, abordant des situations et des questions variées avec une curiosité constante pour les manières d’habiter. Il envisage la photographie autant comme un outil d’enregistrement et de description que comme une trace lumineuse, plastique et matérielle. Ainsi, son travail combine des enquêtes d’une grande précision documentaire et une pratique d’atelier exigeante et expériementale, du tirage à l’image-objet. La photographie est chez lui un outil d’interaction. Attentif au regard de ceux qu’il rencontre sur le terrain, son travail associe souvent plusieurs points de vue sur une même réalité. Ce processus d’échange est la source de formes hétérogènes et d’informations inédites.

L'été d'après - les ateliers - © GwinZegal

REGARDE-MOI avec Damien Monteau du 19 au 29 juillet
Les selfies et autres clichés en cascade d’un groupe d’adolescents sont – de leurs propres mains – découpés, séquencés, recomposés et s’animent d’un mouvement hypnotique vieux de près de deux siècles.
Il s’agira de découvrir et revisiter un jouet optique du pré-cinéma : le phénakistiscope, disque stroboscopique qui, mis en rotation et observé face à un miroir, donne à voir l’illusion du mouvement des images à sa surface et de questionner son rapport à l’image et notamment à sa propre image à l’ère des réseaux sociaux.

Mercredi 21 et jeudi 22 juillet : atelier famille au Centre d’art
Vendredi 23 juillet atelier tout public au Roudourou
Mardi 27 juillet : atelier tout public à Castel Pic
Mercredi 28 et jeudi 29 juillet : atelier famille au Centre d’art

DAMIEN MONTEAU est né en 1986 à La Réole, en Gironde, il est diplômé de l’ENSAAMA Olivier de Serres à Paris et du Royal College of Art à Londres. Il mène une recherche pluridisciplinaire, à la fois individuelle mais aussi collaborative auprès de jeunes publics avec la volonté de mettre en relief leur expression brute et singulière. Depuis 2015, il a développé une approche collective des techniques du cinéma d’animation au cours d’ateliers en France mais aussi à l’étranger, notamment dans des écoles alternatives dites démocratiques’ au Portugal et en Corée du Sud. (https://​www​.insta​gram​.com/​_​_​c​o​s​m​o​v​i​s​i​on__/)

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.