Week-end inaugural
Inauguration
April 26, 2019

Inauguration les 26, 27 et 28 avril 2019

Vernissage, ateliers, spectacles, concerts, expositions, rencontre, signature…
Télécharger le programme

Week-end inaugural - © GwinZegal
Week-end inaugural - © GwinZegal
Week-end inaugural - © GwinZegal

Après deux ans de travaux pendant lesquels le Centre d’art a poursuivi ses activités d’expositions, d’ateliers, de résidences et d’éditions, GwinZegal inaugure son nouvel espace, au sein de l’ancienne prison de Guingamp et présente pour l’occasion l’exposition L’échappée.

Le Centre d’art GwinZegal existe depuis près d’une dizaine d’années ; cette exposition et l’ouverture de ce nouveau lieu ne sont donc ni un départ, ni une consécration. Nous avons longtemps œuvré sans avoir de lieu fixe et nous avons, dès les débuts, placé au cœur de notre activité le soutien aux artistes et à la création, mais aussi la volonté d’aller à la rencontre du public — en prenant en compte la spécificité de mener un projet ambitieux et exigeant dans un milieu rural, loin des grandes villes qui concentrent habituellement les institutions culturelles. La réhabilitation du site de la prison a été portée par la volonté forte de la ville de Guingamp, commune de 7 000 habitants. Ce nouveau lieu, nous l’imaginons au service du public et des artistes, à leur rencontre, pour que celle-ci soit la plus immédiate et intime possible, et qu’ils se bousculent mutuellement dans leurs idées reçues. Nous le voulons surtout ouvert à tous, gratuit, comme un lieu d’échange autour de la photographie et des sciences humaines — au cœur des grandes questions qui animent nos sociétés. Il est aussi un formidable outil, capable par ses qualités muséales d’accueillir des expositions de grande qualité, qui pourront être prêtées en toute sécurité par des musées ou des collections de renom. 

Si le Centre d’art GwinZegal rayonne bien au-delà de Guingamp et de la Bretagne, en France et dans le monde, par des expositions et plus de 40 livres publiés, nous réaffirmons aujourd’hui notre ancrage local, qui nous a permis, par un travail pédagogique de proximité avec des écoles, collèges et lycées, de toucher plusieurs milliers de jeunes.

Une prison — dont la vocation première est de couper du monde ses occupants — ne semblait pas sur le papier être le choix le plus évident pour créer un lieu culturel, destiné lui, à être ouvert à tous. L’architecte Christophe Batard a relevé le défi de donner une nouvelle vie à ce bâtiment, sans toutefois trahir ni l’authenticité ni l’intégrité de ce monument historique classé. En plein cœur de la ville, il revêt un attrait tout à fait particulier. Construite au début du XIXe siècle, elle est l’une des premières prisons à cellule individuelle. L’unique petite porte qui régissait les entrées et les sorties des détenus a fait place à un large portail en acier et inox. La cour centrale, ensemble remarquable de pierre et de bois, a été reconstruite à l’identique. Afin de bénéficier de volumes d’expositions suffisants et pour répondre aux exigences climatiques inhérentes, l’architecte a projeté deux extensions contemporaines aux formes élégantes, dans les cours est du bâtiment. Ces volumes devront à terme permettre au Centre d’art GwinZegal de disposer de deux salles d’exposition d’environ 150 m2 chacune. Dans cette première phase de travaux, seul l’une d’elles a été réalisée ; la seconde s’inscrira dans la suite de la réhabilitation complète du site.
Les volumes contemporains aux formes élancées, constitués d’acier, de verre et d’inox, contrastent avec le bâtiment historique, mais leur présence reste sobre et discrète — ils sont encerclés de murs de pierres qui les rendent presque invisible du dehors. À l’intérieur des salles d’exposition, un système ingénieux de murs coulissants permet, au gré des scénographies, soit d’ouvrir des grandes baies vitrées vers l’extérieur, soit de créer une boîte noire, un espace totalement clos.

Inauguration les 26, 27 et 28 avril 2019

Télécharger le programme

No medium found for URL

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.