OBSERVATION/Raphaël Dallaporta

Image précédenteImage suivante

Le travail de Raphaël Dallaporta [ né en 1980] porte sur la fragilité de la vie aussi bien que sur une analyse des perversités de la société.
Le travail subtil, intrigant, de ce jeune photographe fait appel à la sensibilité et à la curiosité du spectateur.
L’exposition « Observation » rend compte de la richesse d’une oeuvre qui n’hésite pas à traiter les objets chargés de sens comme de simples objets industriels. Mais qu’on ne s’y trompe pas, ce détachement, cette fausse objectivité n’est là que pour montrer les limites de la photographie et ses dérives esthétisantes. Cette première exposition personnelle de l’artiste dans un musée français présentera les séries photographiques « Antipersonnel », « Esclavage domestique », « Fragile » et « Ruine ».
La démarche atypique de Raphaël Dallaporta place ses photographies à la frontière de l’art conceptuel et de l’image documentaire. À l’opposé de l’artiste solitaire, il aime s’adjoindre la collaboration de professionnels lui permettant de pénétrer des univers inconnus ou interdits. Chacune de ses séries est le résultat d’un travail mené en commun avec, tour à tour, des militaires du génie d’Angers, des juristes, un professeur de l’institut médico-légal de Garches, ou des archéologues… Chaque image est conçue suivant un protocole rigoureux de prise de vue, alliant frontalité et neutralité, et concourant à décontextualiser l’objet représenté.

du 18 février au 20 mai 2012 au MUSEE NICÉPHORE NIEPCE - Chalon-sur-Saône
du 30 mars au 27 mai 2012 au MUSEUM FÜR PHOTOGRAPHIE - Braunschweig.
du 2 juin au 2 septembre 2012 au C.N.A (Centre National de l’Audiovisuel) -Luxembourg.

Dossier de presse au format PDF
Le Monde.fr du 31 octobre 2011