ARCHETYPAL LANDSCAPE/Leo Fabrizio

Image précédenteImage suivante

L’exposition de la Galerie TH13 présente un parcours fragmentaire de l’œuvre de Leo Fabrizio dont la démarche est celle d’un observateur lucide qui enregistre la « fabrication » du paysage par nos sociétés humaines. Certains aspects de son travail s’apparentent à celui de l’ethnologue, avec une attention particulière à produire des images d’une grande qualité formelle réalisées à la chambre photographique et en couleurs. Le travail de Leo Fabrizio sur le paysage contribue, au-delà des questions esthétiques, à s’interroger sur la préservation de la diversité des sociétés humaines et du monde naturel dans lequel ces sociétés évoluent. La Suisse avec sa série « Bunkers », la Thaïlande avec sa série « Dreamworld » sont au cœur de ce travail. « Métallica », série conçue à l’époque ou il étudiait à l’École Cantonale d’Art de Lausanne, était le premier jalon d’une réflexion qui s’est enrichie et élargie à l’occasion de chacune des expériences du photographe. Dans la série « Bunkers », le photographe a mené une longue enquête sur un type de bâti militaire, élevé par ses concepteurs en véritables œuvres de camouflage. Tout se passe ici comme si les promoteurs de ces bâtis avaient, sans le vouloir, établi le catalogue des « paysages de cartes postales » qui participent, aux yeux d’observateurs extérieurs, de l’identité du pays. La série « Bunkers » offre également une autre vertu, celle de rappeler qu’avant de devenir un point de vue esthétique, le paysage était une donnée essentielle de l’art militaire et que les « sites d’observations remarquables » aujourd’hui inscrits sur les guides touristiques étaient bien souvent, et parfois le sont encore, des points de vue stratégiques pour l’observation des territoires. « Dreamworld » est l’observation des dérèglements et incohérences de nos sociétés contemporaines. Dans la mégapole de Bangkok, des zones pavillonnaires, qui appartiennent au mythe « de la maison de rêve » qui se décline à l’échelle de la planète, supplantent avec une certaine violence, un habitat modeste dont la qualité est d’appartenir à une histoire commune, celle de ses habitants.

GALERIE TH13 - Berne - www.fondationdentreprisehermes.org
GwinZegal participe à la direction artistique de la Galerie TH-13 pour le compte de la fondation d'entreprise Hermès
Du 19 février au 30 avril 2010